Prévenir la radicalisation : enjeux, outils, limites et perspectives

Lieu : UQAM, Hubert Aquin – local A-M204 – dans la bibliothèque centrale
Date : Jeudi 28 avril 2016, 17h30 – 19h30 Facebook Event
Admission générale: gratuit

La Chaire UNESCO-UQAM FPJD, en partenariat avec l’Association des arabes et des musulmans pour la laïcité au Québec (AMAL-Québec) vous invitent cordialement à venir réfléchir et discuter sur le thème de la prévention de la radicalisation.

Depuis les événements de Saint-Jean sur Richelieu et Ottawa au début 2015, ainsi que l’annonce du départ de jeunes québécois pour la Syrie, la prévention de la radicalisation s’est inscrite à l’agenda politique. Le phénomène a commencé à être discuté. Un Centre spécialisé a été mis sur pied. Certains moyens de prévention commencent à se déployer.

Ce Panel autour des efforts de prévention de la radicalisation au Québec sera l’occasion de revenir sur les enjeux entourant ce phénomène et sa définition.Il nous permettra de nous familiariser avec les outils mis de l’avant au Québec pour contrer cette radicalisation et de réfléchir sur leurs capacités réelles et leurs limites. Mais aussi, de réfléchir sur les perspectives qui se dégagent de cette entreprise de prévention qui emboite aujourd’hui le pas à la lutte contre le terrorisme.

meriem-rebbani-gosselin-512-300x300

Meriem Rebbani-Gosselin

Noemie Nociti

Noémie Nociti

valerieamiraux

Valérie Amiraux

Pierre Despres

Pierre Després

Avec:

Mme Meriem Rebbani-Gosselin, chercheuse, Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence (CPRMV)

Mme Noémie Nociti, Ph. D. Psychologie, co-auteure de la Trousse de renseignement sur l’extrémisme violent (TREV)

M. Pierre Després, coordinateur du groupe Philosophie, Éducation et Société et de son volet de prévention de la radicalisation en ligne

Mme Valérie Amiraux, Pr. de sociologie, Université de Montréal, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en étude du pluralisme religieux

Comments are closed.